AccueilActusLe gaspillage alimentaire: comment s'y prendre?


gaspillage-alimentaire

La restauration (collective et commerciale) représente à elle seule, 14% du gaspillage alimentaire en France!

 

Sans rentrer dans un débat sur l'impact environnemental qu'entraînent les déchets, il est certain que le gaspillage alimentaire vous coûte de l'argent chaque année!

Afin d'accélérer la prise de conscience des professionnels de toute la chaîne alimentaire et répondre aux attentes des consommateurs, la lutte contre le gaspillage alimentaire a été légiférée: c'est une partie des exigences de la loi EGAlim.

 

Comment répondre aux attentes de la loi EGAlim?

 

Comment répondre aux exigences de la loi Egalim et limiter au maximum le gaspillage? Voici quelques conseils qui vont seront utiles.

 

⇒ Maîtriser votre organisation

 

Lors des précédents articles, je vous ai souvent dit que votre organisation vous permet de plus ou moins bien maîtrisée la sécurité alimentaire...et bien, c'est exactement la même chose pour la lutte contre le gaspillage alimentaire!

Votre organisation a un impact immédiat sur la production de vos déchets. Mieux vous serez organisés, plus votre gestion des stocks sera optimale, plus vous diminuerez vos déchets et donc maîtriserez le gaspillage alimentaire!

Petites questions pour vous convaincre, si besoin! Vous n'avez jamais jeté des fruits et/ou légumes moisis, des produits frais entamés depuis trop longtemps, des DLC dépassées, des invendus pour cause de surpoduction...?

 

La lutte contre le gaspillage alimentaire demande d'appliquer quelques principes de base:

 

1) Le PEPS 

Respect du PEPS (Premier Entré, Premier Sorti): stocker les nouveaux produits derrière les anciens (en même temps, vous en profitez pour vérifier les dates de péremption des produits livrés et en stock wink

2) Dater

Identification de la date d'ouverture: noter la date sur les produits que vous entamez...ainsi vous n'aurez pas à vous poser la question "est-ce que c'est encore bon? ça fait combien de jours que ce pot est ouvert?"

 

3) Utiliser les restes 

Transformation des restes (encore consommables, bien entendu cheeky): en cuisine, "rien ne se perd, tout se transforme"... alors profitez-en pour proposer de nouvelles recettes qui vous permettront de moins gaspiller!

 

4) Les achats

Gérer vos achats: ne vous laissez pas tenter par des promotions qui peuvent paraître alléchantes si vous n'êtes pas sûrs découler cette marchandise. Si possible, travaillez en flux tendu, vous limiterez considérablement vos pertes!

 

5) Les invendus 

En cas d'invendus, sachez que vous pouvez toujours les vendre à prix cassés via des applications (une qui fonctionne bien? Too Good To Go!)

Rmq: cette liste n'est évidemment pas exhaustive et en fonction de votre process et votre méthode de travail, il y a d'autres leviers possibles.

 

Pour clore ce chapitre sur le gaspillage alimentaire, sachez qu'en 2025, l'ensemble des restaurateurs devra revaloriser leurs déchets alimentaires... j'y reviendrai certainement au cours des prochains mois mais en attendant, vous pouvez jeter un oeil sur un guide créé spécialement pour vous!

 

Vous ne voyez pas comment améliorer votre organisation afin de limiter vos déchets? Je suis disponible pour en discuter avec vous.

17 Dec 2019 / ALConForm